Rim'k : « je vis très bien de la musique »

Ne vous faites pas de soucis pour le compte en banque du "tonton" !

 

Rim'k, c'est désormais près

de 20 ans de succès dans le rap, avec le 113 ou en solo. L'artiste vitriot fait partie des rares rappeurs français à avoir connu une telle longévité. Son dernier projet en date, Monster Tape, s'est vendu à 7601 exemplaires à l'issue de sa première semaine d'exploitation. Depuis le succès phénoménal de l'album Les princes de la ville, sorti en 1999, le Franco-algérien vit de son art.

Même en restant inactif je génère beaucoup de droit

« Je ne vis que de ça et j’en vis très bien. Il y a les disques de 113, les miens, ceux que j’ai produit, donc même en restant inactif je génère beaucoup de droits, beaucoup de fonds. Mais aujourd’hui, j’ai grandi, j’ai des rêves d’adulte. La musique était un rêve d’enfant, finalement. Le fait d’être connu, d’être une sorte de star ce n’est pas ce à quoi j’aspire désormais. Mon but principal est de faire de la bonne musique, pas de faire un single. Je veux être le meilleur, kicker comme personne. Il y a eu une période ou j’étais dans des trucs de gamin : avoir de l’argent, des femmes », a confié Rim'k lors d'un entretien donné aux Inrocks.